TERRITOIRES ROMANESQUES 2023

Catégorie : Non classé

  • Benjamin CARTERET

    Voici un premier roman qui mérite toute notre attention, tant ce « Perséphone » de Benjamin Carteret de bout en bout captive et laisse admiratif. Par son rythme, accordé au temps long de la mythologie grecque. Comme par sa poésie intense et son phrasé. L’écrivain revisite en effet ici le mythe de Perséphone et l’inscrit dans une…

  • Paul FOURNEL

    On avait quitté Paul Fournel il n’y a guère plus d’un an avec le facétieux « Livre de Gabert » (P.O.L.). «Imagine Claudine » (P.O.L.) poursuit dans cette voie du récit allègre, d’apparence légère mais semé de clins d’œil et de références visibles ou plus dissimulées. L’écrivain oulipien n’a pas son pareil sur ce terrain d’une fausse littérature…

  • Gil Ben AYCH

    Les Editions du Canoë poursuivent avec une belle rigueur la publication de l’ambitieux ensemble historico-autobiographique initié par Gil Ben Aych en 2021avec « Simon », premier volume de « La Découverte de l’amour et du passé simple », suivi en 2022 et 2023 de « Simon et Bärble » et « Simon et Peggy. » Cette véritable somme se clôt donc aujourd’hui avec…

  • Michel BERNARD

    Paru en 2022 chez Perrin, « Hiver 1812, Retraite de Russie », l’admirable récit romanesque de Michel Bernard sur l’inattendue débandade d’une armée impériale qui avait auparavant mis l’Europe à genou, se trouve aujourd’hui édité en format de poche. L’occasion, pour peu qu’on ait manqué ce livre de référence, de se plonger dans ce qui se fait…

  • Salman Rushdie

    Dans la matinée du vendredi 12 août 2022, à Chautauqua dans l’état de New York, non loin de la ville de Buffalo et des chutes du Niagara, Salman Rushdie tenait dans un amphithéâtre une conférence publique. Celle-ci avait pour sujet l’asile qu’il convenait d’accorder à des écrivains en danger dans leur propre pays et les…

  • Philippe BONILO

    Le délicat premier roman de Philippe Bonilo s’ouvre sur une citation de Jean Giono placée en épigraphe. Façon sans doute d’inscrire ce court texte dans le lignage d’une littérature solidement enracinée dans un terroir et un temps, sans pour autant relever de quelque régionalisme Cela faisait dans les trente ans que le narrateur avait quitté…

  • Christopher BOUIX

    Né en 1982, Christopher Bouix s’est d’abord illustré comme auteur de livres pour la jeunesse sous le pseudonyme de Nataël Trapp. En 2023 il avait fait paraître « Alfie », son premier roman adulte dans lequel une intelligence artificielle tenait le rôle central. Avec « Tout est sous contrôle », très talentueuse dystopie, il continue de labourer le champ…

  • Daniel MORVAN

    La première partie de ce précieux ouvrage est intitulée « Les longs sillons », la quatrième et ultime « Le jeu des étoiles. » Dire qu’il s’agit là de la terre, du ciel et tout autant de poésie, relève de l’évidence. Celui qui écrit, Daniel Morvan, né en 1955, fils d’agriculteurs du nord Finistère passé par l’Ecole normale supérieure…

  • Olivier Bordaçarre

    Dans « Appartement 816 » (L’Atalante, 2021) Olivier Bordaçarre mettait en scène un implacable scénario noir à l’heure du confinement. Il récidive aujourd’hui avec « La Disparition d’Hervé Snout », un stupéfiant roman qui   glace les sangs. L’hémoglobine, animale et humaine, y coule en effet à gros bouillons. Au centre se tient le patron d’un abattoir d’une petite ville…

  • Eric LAURRENT

    « A l’œuvre », le dernier roman d’Eric Laurrent, procure un intense plaisir de lecture. Parce qu’il y est question de littérature en train de s’écrire. Parce qu’en son centre se tient un  personnage d’écrivain incroyablement vivant. Parce que celui qui aujourd’hui écrit fait lui-même preuve d’une belle inventivité. Parce qu’enfin l’on voit littéralement resurgir des pages…